Rencontre amoureuse : comment faire lorsqu’on est brûlé(e) ?

Il peut être délicat, en tant que personne brûlée, de rencontrer quelqu’un. Plein de questions peuvent vous venir en tête lorsqu’il s’agit du couple, comme « Est-ce que ça va le(la) déranger ? Quand lui dire ? Me trouvera-t-elle(il) beau malgré mes cicatrices ? »

Se regarder et être regardé(e)

Avoir confiance en soi …

Lors d’une rencontre amoureuse, le regard que l’autre porte sur vous est intimement lié à la perception que vous avez de vous-même. Ainsi, pour vous donner une chance lors d’une belle rencontre, rappelez-vous ce que vous valez, n’ayez pas peur du rejet (Comment ne pas avoir peur du rejet ?). Tout vient de l’image que l’on a de son corps ; plus vous serez confiant(e), plus l’autre aura confiance en la personne que vous êtes. Le regard d’autrui est bien évidemment difficile à gérer, et pour ce faire vous devez avoir une bonne image de vous, liée à votre personnalité et pas seulement à votre apparence.

… et se voir avec bienveillance

D’après Mme PROSPER Audrey, psychologue clinicienne, tout est dans la disponibilité psychique que vous aurez. Elle vous pose la question : « Est-ce que le regard que je pose sur moi est suffisamment sécure pour que je puisse laisser quelqu’un d’autre me regarder, sachant que le regard de l’autre ricoche obligatoirement ? ».

Raconter son accident

Lorsque débute une histoire entre deux personnes, l’amour et la confiance naissent peu à peu. Entre personne brûlée et non brûlée, il en est évidemment de même. Vous devez apprendre à faire confiance à l’autre à votre rythme.

À un moment donné, le dialogue sur l’accident sera “obligatoire” pour franchir un cap. Cela vous permettra de ne pas rester fixé(e) sur votre mal-être et offrira à l’autre une occasion de mieux vous comprendre et vous connaître. Si vous restez dans le déni de votre accident, vous ne pourrez pas avancer dans la relation sur des bases solides.

Le témoignage de Khadija

« Pour moi, ça n’a été facile que lorsque j’ai rencontré mon mari. Son regard, ses gestes m’ont aidé à avancer, à m’accepter. Aujourd’hui, je suis femme, mère, je travaille au contact du public et je suis HEUREUSE. »

Un grand merci à Khadija pour son témoignage et son aide dans la réalisation de l’article !

Et vous, quelles ont été vos expériences ?

Actualités récentes
Témoignage de Shannon dans "Ça commence AUJOURD'HUI"

Shannon témoigne sur...

VOIR PLUS
Campagne « I AM NOT YOUR VILLAIN » de l’association Changing Face

Retrouvez le spot de...

VOIR PLUS
Appel à Témoins - Participation à l'émission In Vivo dans le Magazine de la Santé

Vous êtes brûlés, vo...

VOIR PLUS

Recherche sur Burns and smiles