Reconstruction d’oreille : comment ça marche ?

La reconstruction d’oreille est une opération importante pour une personne brûlée, car leur absence est particulièrement mal vécue et l’opération nécessite de la minutie et du savoir-faire.

Comment est réalisée la reconstruction d’oreille ?

L’oreille a la particularité d’avoir des reliefs complexes. Il convient donc d’utiliser un support pour les reproduire correctement. Aujourd’hui, on utilise le cartilage costal provenant du thorax du patient comme support. Le prélèvement laisse une cicatrice de 6 à 8 centimètres de long, sans déformation du thorax et sans limiter la pratique de sport. Cela évite d’utiliser un corps étranger, qui, placé sous une peau fine et exposée à de possibles traumatismes, est une source de complications tardives qui seront difficiles à résoudre. Le prélèvement de cartilage provenant du thorax est responsable de douleurs modérées au niveau des côtes durant les quelques jours suivant l’opération.

Lorsque toute ou presque toute l’oreille est à reconstruire, l’intervention chirurgicale est réalisée en deux temps :

  • La première étape dure 3 jours, et nécessite une convalescence de 15 jours. Le chirurgien réalise une maquette avec le cartilage costal, reproduisant les reliefs manquants. Cette maquette est ensuite placée sous la peau de la région auriculaire.
  • La seconde étape dure également 3 jours, et doit être réalisée 4 à 6 mois après la première intervention. Elle concerne le sillon derrière l’oreille reconstruite. Le chirurgien décolle l’oreille et pose une greffe de peau sur la face postérieure de l’oreille. La greffe est en général prélevée du cuir chevelu, et nécessite un rasage des cheveux situés autour de l’oreille.
Quand et où faire cette opération ?

La reconstruction d’oreille ne peut être envisagée avant l’âge de la scolarisation, ce qui est parfois difficile à accepter mais ne peut être transgressé. La croissance de l’oreille dont la taille est très proche de la taille définitive à cet âge, et la croissance du thorax qui doit être suffisante pour permettre le prélèvement du cartilage sont deux points fondamentaux pour le succès de l’opération.

C’est une opération qui doit être réalisée par des experts, et qui n’est réalisable que dans certains hôpitaux spécialisés ou en clinique.

N’hésitez pas à commenter cet article, pour que nous le complétions, ou que nous clarifions certaines parties. Votre opinion compte, elle nous permet de construire ensemble les réponses les plus exhaustives possibles !

Actualités récentes
Témoignage de Shannon dans "Ça commence AUJOURD'HUI"

Shannon témoigne sur...

VOIR PLUS
Campagne « I AM NOT YOUR VILLAIN » de l’association Changing Face

Retrouvez le spot de...

VOIR PLUS
Appel à Témoins - Participation à l'émission In Vivo dans le Magazine de la Santé

Vous êtes brûlés, vo...

VOIR PLUS

Recherche sur Burns and smiles